Initie

le

Le commencement ?


-Mais qu’est-ce qu’elle fait encore ? C’est incroyable, ta maîtresse est toujours en retard Macha ! Grogne lui dessus de temps en temps pour lui dire de se dépêcher.

-Ange…
Pourquoi faut-il qu’il m’appelle juste maintenant ?… Lirait-il dans mes pensées ?

-Mahallo cousin !

-Que fabriques tu, une fois de plus ? Je t’attends pour l’inauguration du Parc !

-Rah ça va, j’arrive ! Je viens de sortir de chez le coiffeur. Je suis sur un chantier, que j’ai finis. Je dois faire une dernière visite et donner les clés. Pars en premier, je te rejoindrai plus tard.
-Ok madame la ministre. Est-ce que je prends la Macha ?
-Oui, si tu veux. Cela lui fera du bien de sortir.

-Dis ange…
-Oui Darling ?

-Les frères Delattre…

-Oublie les. Cela en vaudra mieux pour eux, puis aussi pour nous et nos familles. C’est un pan de notre histoire qu’il faut tourner.

-Hum, tu as peut-être raison.
-Oublie les. Tu m’as compris ?
-Oui oui. La famille avant tout, cousin. Je te vois là bas …


Comment peut-il me dire cela ? Lui qui a….

Raphaël…. Quand on parle du loup.

-Allô ?… Oui, je t’attends dans l’appartement. J’ai laissé la porte ouverte exprès, monte !

Mieux vaux que je me transforme dans mon apparat d’humaine. Au risque de le surprendre et de lui faire peur.

-Que c’est sympas par ici !

-Je t’ai rarement vu avec ce regard Katerina. Il est toujours annonciateur de mauvaises nouvelles ou choses. Que s’est-il passé ?
-Rien, rien. Je te fais visiter le futur appartement de ta sœur ?
-Si tu le dis… Fais moi visiter, c’est toi l’architecte.

-Là, tu as le coin cuisine, salle à manger avec le bureau. J’ai fais en sorte d’avoir un espace le plus ouvert possible. Il n’y a que très peu de place dans ce quartier. La maximisation y est difficile par ici.


-Petit, mais bien organisé.
-Tu trouves ?
-Oui. Je pense qu’elle sera contente.
-Tu m’envoies ravis. Je te montre la chambre ?


La poisse ! Mon reflet dans le miroir ! J’avais complètement oublié les glaces.
– Je te laisse apprécier la chambre. Je te rejoins dans la salle de bain un peu plus au fonds.
-Toujours aussi rapide toi, à ce que je vois !
-Tu ne me le fais pas dire. Apparemment, j’ai une vie de ministre !

-Ah ! Ne me dis pas que tu as replacé cette vielle poupée affreuse dans son appartement ?
-Si si ! C’est pour le souvenir ! Il ne fallait pas me laisser prendre quelques uns de ses effets personnels !


Mon Dieu, encore des miroirs par ici. Il est vrai que j’ai aménagé cet appartement par rapport à sa sœur. Elle qui aime tant se pomponner.

-Tu as les toilettes juste à gauche. Je ne te fais pas visiter.

-Et là, le coin buanderie. De cette manière, elle aura son autonomie. Comme tu voulais qu’elle ait.
-C’est cool. Elle qui aime les glaces. Elle va en avoir !
-C’est clair. Je te laisse regarder tranquillement. Je vais dans le salon.

-J’espère sincèrement que l’appartement te plaît.
-Ne te tracasses pas, il m’a plu. Sinon, je ne t’aurai pas laissé ce projet entre les doigts. Toutefois, il faudra voir cela avec ma sœur.
-Oui c’est vrai.


-Je t’envoie les plans par mail.

-Je t’ai laissé les clés sur la table. Puis…
-File ! Je ne veux pas te retarder. Et merci pour l’appartement.

-On fait comme ça! Bises

-Juste une dernière chose. Ange…
-Laquelle ?
-Comment va-t-il ?
-Le temps passe pour lui… Comme pour moi…
-D’accord, je vois…
-Je te laisse. A plus tard !

-Ok, à plus tard.




Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s